fotolia_5746848_xs
La traduction est un élément important du marketing en eCommerce. Pour une traduction précise, suivez le guide ...

Traduction de votre site e-commerce : évitez les écueils de la traduction automatique

Conseils sur la gestion de contenu d'un site de commerce électronique - choix de la méthode de traduction

La traduction est un élément important du marketing en e-Commerce, de nombreuses petites et moyennes entreprises s’adressant à un public francophone. Ne commettez pas l’erreur de penser que pour traduire les pages de votre site en anglais, en espagnol, en tchèque ou en chinois, il vous suffit de vous rendre sur des sites comme Google, Bing ou Yahoo! et de confier vos traductions à leur robot de traduction. Pour obtenir une traduction précise, respectez les étapes suivantes.

 

Réécrivez votre texte pour le préparer à être traduit


La langue écrite peut être très belle (dans un poème), héroïque (dans une saga épique), pédagogique (manuels scolaires) ou encore descriptive lorsqu’il s’agit des pages décrivant vos produits. Un texte bien écrit foisonne de figures de style : métaphores, idiotismes et analogies. Elles font appel aux émotions et aux sens de l’homme. Un texte bien écrit tient compte de la culture collective et de la connaissance populaire. Cependant, ce n’est pas une tâche aisée.

 

En anglais on emploie l’idiotisme « don't judge a book by its cover » (littéralement: on ne juge pas un livre à sa couverture) pour dire que les choses ne sont nécessairement ce qu’elles semblent être ou que le contenu peut être plus intéressant que ce que l’aspect extérieur ne laisse envisager. Une traduction littérale (comprendre mot à mot) de cette expression ne rendra pas forcément le sens de cette expression. Il faut donc traduire cet idiotisme afin qu’il soit compréhensible dans la langue cible.

 

Dans l’exemple précédent, l’équivalent français de cet idiotisme est « l’habit ne fait pas le moine » et non pas « on ne juge pas un livre à sa couverture » qui en est la traduction littérale. L’idiotisme français a le même sens que son équivalent anglais, même si les mots sont totalement différents. Ce type d’équivalence nécessite une connaissance pointue des deux langues, il faut donc relire votre texte avant de le traduire.

 

L’objectif est de transformer un texte écrit en bon français en un texte fluide et limpide. Tout ce que j’ai écrit au sujet des idiotismes, des analogies et des métaphores est vrai pour un site bien écrit, mais nous n’avons pas besoin d’un contenu bien écrit. Ce dont nous avons besoin, c’est d’un contenu écrit pour le plus petit dénominateur commun.

 

Démonstration par l’exemple :

 

Nous l’avons écrit plus haut : l’habit ne fait pas le moine. « Ce couteau de poche à l’air si anodin dispose de nombreuses fonctions : deux lames, un tire-bouchon, un ouvre-bouteille. Par contre il ne préparera pas le café ».

 

La description de ce produit (je l’admets volontiers, ce n’est pas forcément un exemple de texte bien écrit) comprend une métaphore, un idiotisme et d’autres figures de style qu’il serait difficile de traduire. A présent, réécrivons ce texte :« Ce couteau est équipé de deux lames, d’un tire-bouchon et d’un ouvre-bouteille ».

Maintenant que nous avons supprimé l’idiotisme, la métaphore ainsi que le terme « de poche » (qui n’a pas forcément de sens dans la langue cible), nous avons une phrase prête à être traduite.


Ne vous attachez pas trop à cet exemple précis : l’essentiel est d’écrire une forme moins complexe de la description qui souvent s’avérera aussi bonne que la phrase de départ.

 

 

Réduisez les phrases et réécrivez-les


Maintenant que nous avons réécrit chaque section de notre site, nous devons comparer les pages entre elles et rechercher les expressions qui ont un sens similaire. Cette étape permet d’économiser énormément d’argent et fait appel à une technique de traduction avancée, j’ai nommé les mémoires de traduction.

 

L’objectif de ces mémoires est d’assurer la cohérence et la cohésion du texte et de traduire de façon uniforme les expressions identiques ou de sens similaire. Reprenons l’exemple de notre couteau de poche. Si nous trouvons plusieurs expressions telles que « couteau pliable », « un couteau qui peut être plié » et « un couteau que vous pouvez plier », l’idéal est d’utiliser une seule et même expression telle que « couteau pliable ». Ainsi, chaque fois que nous souhaitons évoquer l’idée du couteau de poche, nous utiliserons l’expression « couteau pliable ».

 

Autre exemple : les articles soldés. Supposons que notre texte réécrit comporte les expressions « soldé », « prix réduit », « nouveau prix encore plus bas », « offre spéciale » et « économisez encore davantage ». Toutes ces expressions qui ont un sens proche peuvent se résumer en une seule expression, par exemple « soldé ».

 

 

 

 

Créez le document à traduire


Une fois notre texte réécrit, il nous faut produire un document à traduire. Si vous vous contentez d’envoyer au traducteur chacune des pages de votre site dans sa forme récrite, prévoyez un lourd investissement. Au lieu de cela, nous allons produire un document qui comporte tous les éléments à traduire mais avec une seule occurrence d’une même expression.

 

Vous avez peut-être écrit l’expression “prix de vente” 400 fois sur votre site, mais vous ne voulez la faire traduire qu’une seule fois. Idem pour l’expression « de qualité » qui figure 1.000 fois sur votre site. Vous avez compris le principe. Ce document à traduire réduit le nombre total de mots au strict minimum que son contexte exige.

 

Faites appel aux services d’un traducteur professionnel


Les robots de traduction ne sont pas une solution. Vous devez faire appel à un traducteur professionnel expérimenté qui dispose d’une connaissance aiguë des langues utilisées et de votre domaine d’activité, surtout si vos produits appartiennent à un marché niche comportant une terminologie spécifique. Assurez-vous que le traducteur comprend bien la langue et les concepts en usage.

 

Le coût d’une traduction professionnelle s’échelonne entre 25 centimes et 1,20 euros par mot selon la langue utilisée et la complexité du sujet. Nous en déduisons que si vous avez effectué un bon travail en amont, vous pouvez faire traduire l’intégralité de votre site e-Commerce pour environ 400 euros.

 

Traquez les erreurs


Votre traducteur doit vous faire parvenir un document comportant deux colonnes : dans la colonne de gauche l’expression anglaise, et dans celle de droite son équivalent français. Vérifiez minutieusement la traduction. L’idéal, mais ce n’est pas toujours possible, est de faire appel à un traducteur dont la langue maternelle est la langue cible pour contrôler la traduction.

Le moins que vous puissiez faire est de vous rendre sur un site tel que Bing ou Google et d’utiliser leurs outils de traduction pour repérer les erreurs évidentes. Si vous avez choisi un bon traducteur, il ne devrait y avoir que peu d’erreurs, voire aucune.


 

Louez les services d’un professionnel


Votre site e commerce est à présent traduit et prêt à l’emploi. Gardez bien présent à l’esprit que nous avons réécrit le texte de départ pour en obtenir une version simplifiée. Ce texte traduit peut être utilisé tel quel, mais il serait de bon aloi d’y ajouter à présent quelques figures de style qui amélioreront la qualité du texte.

 

Faites appel à un rédacteur professionnel spécialisé dans la langue cible. Si par exemple vous venez de traduire votre boutique e commerce en espagnol, recourez aux services d’un rédacteur espagnol, remettez-lui la traduction et demandez-lui de la rendre plus descriptive. Il est important de limiter cette réécriture au contenu du document à traduire.


 

Vérifiez à nouveau le texte afin de vous assurer qu’il est précis. Un robot de traduction fera cela très bien. Votre texte est prêt à passer sous les feux de la rampe.

 

Pensez aux mémoires de traduction


Mais que se passera-t-il lorsque vous ajouterez de nouveaux produits, que vous créerez de nouvelles sections ou que vous modifierez vos offres spéciales ? Devrez-vous reprendre toute la procédure à son début ? Peut-être que non. Les sites e-commerce qui ont pour vocation de proposer leurs services à des clients en plusieurs langues utilisent souvent une technique nommée mémoire de traduction.

 

Dans sa forme la plus commune, un logiciel avec mémoire de traduction est un logiciel qui aide les propriétaires de sites à conserver une trace des expressions déjà traduites. Lorsqu’un nouveau texte se présente, le logiciel le compare aux expressions déjà traduites qui ont été archivées. Au prix de modifications mineures, il peut créer de nouvelles sections, de nouvelles descriptions de produits et de nouveaux documents sans avoir à traduire tout le nouveau contenu.

Si vous avez décidé de traduire votre site, pensez aux mémoires de traduction et investissez dans des outils spécifiques ; à défaut, conservez un tableau Excel qui comprend la traduction des expressions, tableau que vous compléterez au fur et à mesure du développement de votre site.



Établissez une procédure de traduction pour le nouveau contenu


Enfin, avant même de traduire le premier mot, pensez à la façon dont votre entreprise gérera les futures traductions. Suivez mon conseil et investissez dans un logiciel avec mémoire de traduction, et ce dès le départ.

Contrôlez régulièrement les textes traduits. Et réfléchissez à la façon dont les promotions, les campagnes de publipostage par courriel et même AdWords s’inscrivent dans cette démarche.

 

En résumé


La traduction de votre boutique ecommerce dans d’autres langues peut vous ouvrir de nouveaux marchés à l’échelle nationale et internationale. Soignez vos traductions. Une mauvaise traduction ira au détriment de vos intérêts.

 

 © Vous souhaitez reprendre cet article sur votre propre site ? Les reproductions complètes sont autorisées sous réserve d’affichage des mentions obligatoires (nom de l'auteur + lien actif vers http://ecommerce-pratique.info/). Toute reproduction partielle ou adaptation est interdite
 

Lancez votre propre boutique

Vendez sur Internet de manière totalement indépendante. Pas de commissions sur les ventes, ni de programmation : créez votre site eCommerce avec ShopFactory