fotolia_14736777_xs
Si l’auto-entrepreneur ne réalise pas de chiffres d’affaires pendant une période il n’aura rien à payer.

Le boom des auto-entrepreneurs

Conseils sur le statut d'auto-entrepreneur lors de la création d'un site e-Commerce

Applicable depuis le 1er janvier 2009, le nouveau régime séduit un grand nombre de porteurs de projets et booste de manière spectaculaire la création d’entreprise en France. Premier réseau expert des TPE, la FCGA analyse ce phénomène de société dans la dernière livraison de l'Observatoire de la petite entreprise. Chiffres et commentaires.

 

Mais qui sont donc les auto-entrepreneurs ? Le profil type est celui d'un homme de 40 ans, qui a lancé son activité de services à la personne, de conseil ou un commerce de détail répond Bercy. Selon l’administration, 66% des auto-entrepreneurs sont des hommes (contre 62% pour les créateurs d'entreprises classiques). Age moyen : 40 ans (39 ans pour les autres entrepreneurs). La plupart des ces nouveaux entrepreneurs (33%) sont salariés ou demandeurs d'emplois éligibles à l'ACCRE (25%).

Plus d’une création sur deux !


Sur le 1er semestre 2009, 289.000 entreprises ont été créées contre seulement 183 000 sur la même période l'année passée. Soit un bond de plus de 70%. Une victoire pour le gouvernement qui prévoyait seulement 200 000 créations d'entreprises fin 2009.


Au 31 juillet 2009, l’INSEE comptabilisait 178 340 auto-entrepreneurs, soit plus d’un créateur sur deux. Parmi eux, 70 000 auto-entrepreneurs se sont inscrits au cours du 1er trimestre.


Mais il faut noter que certains auto-entrepreneurs sont des transfuges du régime du réel simplifié ou de la déclaration contrôlée pour les BNC (bénéfices non commerciaux). Dans ce cas, ce ne sont donc pas de réelles créations.


Conformément à la règlementation, seuls ces 70 000 auto-entrepreneurs inscrits au 1er trimestre devaient déclarer leur chiffre d’affaires lors de l’échéance du 31 juillet 2009. 

 

300 000 auto-entrepreneurs en 2009


"Sur les neuf premiers mois de l'année 2009, on dénombre 230 649 demandes de créations sous le régime de l'auto-entrepreneur, soit plus d'une création sur deux", souligne l'INSEE. Le gouvernement attend désormais quelque 500 000 créations d'entreprises sur l'ensemble de l’année 2009, dont 300 000 auto-entreprises. En 2008, avant l'entrée en vigueur du nouveau régime, les créations avaient atteint le nombre de 327 000.

Le nombre cumulé de créations des mois de juillet, août et septembre affiche un bond de 80,3% par rapport aux trois mêmes mois de 2008, précise l'INSEE dans un communiqué. Les secteurs qui contribuent le plus à cette hausse sont le soutien aux entreprises (+118,7%) et le commerce (+72,1%), ajoute l'institut de la statistique.


180 millions d’euros de CA au 1er semestre 2009


Selon les chiffres transmis par l’ACOSS, les auto-entrepreneurs concernés ont généré un chiffre d’affaires de 180 millions d’euros au 1er semestre : 54 millions d’euros au titre du 1er trimestre et 126 millions d’euros au titre du 2ème. Le chiffre d’affaires moyen par déclaration pour chacun des trimestres est d’environ 4 200 euros pour la France entière.


Ce chiffre d’affaires moyen est élevé compte-tenu de la diversité des auto-entrepreneurs : certains exercent à plein temps, alors que d’autres sont auto-entrepreneurs à titre complémentaire.

AVIS D’EXPERT : Philippe MATHOT, Directeur général de l’Agence pour la création d’entreprise (APCE)


« Si l’auto-entrepreneur ne réalise pas de chiffres d’affaires pendant une période il n’aura rien à payer. Il évite ainsi le paiement de cotisations sociales minimales ou forfaitaires, ainsi que les régularisations ultérieures. Il est par ailleurs dispensé d’appliquer la TVA sur ses ventes et ses obligations comptables sont très allégées ».

par Guylaine Bourdouleix, Observatoire de la petite entreprise de la FCGA* n° 34, en partenariat avec la Banque Populaire

 © Vous souhaitez reprendre cet article sur votre propre site ? Les reproductions complètes sont autorisées sous réserve d’affichage des mentions obligatoires (nom de l'auteur + lien actif vers http://ecommerce-pratique.info/). Toute reproduction partielle ou adaptation est interdite
 

Lancez votre propre boutique

Vendez sur Internet de manière totalement indépendante. Pas de commissions sur les ventes, ni de programmation : créez votre site eCommerce avec ShopFactory