Mon premier rendez-vous avec un graphiste.... pour plus si affinités

gerer_un_graphiste_ecommerce
Conseils pour recruter un graphiste et concilier les aspects créatifs et les enjeux commerciaux sur un site e-Commerce

Un infographiste devrait toujours se concentrer sur le domaine où il excelle : le graphisme…  Si le marchand est un débutant peu expérimenté et qui n' a pas idée  de ce qu'il veut, construire un site marchand en symbiose finit par leur en faire voir de toutes les couleurs à tous les deux. A trop favoriser l'esthétique et chercher à en découdre avec la créativité, nombreux sont les graphistes qui oublient de se soucier des priorités propres à l'e-commerce et finissent un jour par "être largués" . Voici comment échapper à ce scénario...

 

Il n’est pas rare de voir de nombreux graphistes tellement impliqués dans les aspects créatifs d’un site marchand qu'ils en oublient les enjeux commerciaux. Prenons l'exemple du bandeau supérieur de votre site e-commerce. Bien travaillé il doit permettre de répondre principalement à trois questions :


- Où suis-je ?
- Qu’est-ce que je peux acheter ici ?
- Pourquoi rester sur ce site ?

 

Voici quelques conseils à mettre en pratique lors de votre premier rendez-vous avec un infographiste.

 

Faire connaissance


Lors de votre première rencontre avec le graphiste, posez-lui des questions sur sa façon de travailler, sur son expérience et ses attentes. Cherchez à comprendre ce qu'il veut, ou ce dont il a besoin pour réaliser un habillage de qualité. Ces informations vous seront utiles lors de vos entretiens ultérieurs et l’aideront à élaborer une architecture intelligemment conçue.

 

Soyez sincère...


Exposez-lui les points forts et les points faibles du look actuel de votre site (si vous en avez déjà un) : ce qui le rend attractif, ou au contraire ce qui selon vous rebute les visiteurs. Lors de l'analyse de votre site, soyez transparent. Cela permettra au graphiste de concevoir une présentation plus efficace.

 

Évitez de tout changer sous prétexte de changement de technologie, de plateforme… gardez toujours des éléments de votre charte graphique.

 

Quelques points importants qu'il vaut mieux aborder


- Nombre de commandes/visites
– Chiffre d’affaires réalisé par mois. Combien de visiteurs uniques se rendent sur le site ?

- Taux de conversion – combien de visiteurs deviennent des clients ? Quel est le montant du panier moyen ?

- Nombre de clients réguliers – A quelle fréquence reviennent-ils effectuer des achats ?


Lorsque vous aborderez ces questions, privilégiez toujours les aspects commerciaux au détriment de l'esthétique. L’infographiste doit prendre connaissance d'une perspective qui va au-delà du seul design du site : il doit réfléchir à la manière d'augmenter les ventes. Si vous parvenez à transmettre votre point de vue, le travail du graphiste sera plus à même de satisfaire vos objectifs commerciaux.

 

Un site e-commerce trop animé, faisant preuve d’un design trop créatif pourrait distraire les visiteurs et finir par attirer davantage l’attention sur le site en lui même au détriment des produits.

 

Les questions qu'il faut oser poser


Ses références : Cherchez à en savoir davantage sur les projets effectués précédemment. Comparez ses références à votre site existant (examinez le dernier projet réalisé), et demandez-lui comment ses « concepts » peuvent vous aider à atteindre, voir même à dépasser vos objectifs de chiffre d’affaires. Alternez plusieurs habillages à l’écran pour vous rendre compte de la différence de qualité de chacun.

Choix des couleurs : Le bleu et blanc sont généralement associés à la confiance. Le bleu, noir et blanc à la sécurité. Le rouge à la vitesse. Le orange et jaune aux notions de bas prix ou bon marché. Le noir et rouge à la peur, la terreur. Orange, rouge, jaune et violet au divertissement, au fun.


Demandez-lui de son avis sur les facteurs principaux qui contribuent à la conversion des visiteurs en acheteurs. Quelles sont les améliorations visuelles qui faciliteront l’utilisation du site. Isolez un maximum les éléments-clés de l’habillage pour avoir une idée de la charge de travail – rappelez au graphiste que votre site doit disposer de certaines composantes e-commerce incontournables permettant d’enregistrer des commandes.  

Comprendre son processus


Demandez au graphiste de vous expliquer (ou de vous fournir une documentation) sur les différentes étapes de son travail, depuis la création de la maquette jusqu'à sa réalisation. Il doit y inclure une étude comparative, une phase de test et un plan de déploiement. Plus le graphiste exposera sa méthodologie avec précision, meilleures seront vos chances de comprendre la façon dont il compte travailler.

 

Entre promesses et cahier des charges ?


Demandez lui de dresser une liste de tous les éléments que comporte la charte graphique qu’il se propose de créer. Des boutons de navigation jusqu’au favicon. Demandez s'il y a des contraintes dans les éléments qu’il fournira (par exemple les droits d’auteurs pour des images issues de banques d'images).

Un site en flash c'est très joli, mais en matière de référencement cela n'a que peu d'intérêt. Pensez pratique avant toute chose. Un site vitrine sophistiqué peut être en flash. Un site de commerce électronique doit au contraire permettre de retrouver facilement vos articles.

 

Ce que vous êtes en droit d’attendre durant le processus de création : par exemple, le contenu, les images, les photographies, le délai d’exécution pour livrer l’habillage et d’autres éléments. Demandez les dates butoir et les conséquences en cas de retard.

 

Anticiper les ajustements


Demandez le nombre de révisions qu’il sera possible d’effectuer et ce qui est susceptible d’être pris en compte lors d’une révision. Demandez également comment seront gérées les modifications effectuées au-delà de la limite prédéfinie.

 

Prévoir une petite marge : Afin de ne pas prendre de risques, demandez au graphiste d’inclure un nombre d’heures supérieur à ce qu’il estime être le délai nécessaire à la réalisation de l’habillage. Il arrive fréquemment que les vérifications préalables et la phase de recherche nécessitent davantage de temps. Lorsque cela se produit, il est toujours utile de disposer d’une marge suffisante pour effectuer des modifications ou procéder à des ajouts.

Les sites les plus beaux ne sont pas ceux qui vendent le plus. La constante parmi ceux qui enregistrent un grand nombre de commandes est la suivante : un agencement irréprochable des pages et des articles, une navigation facile et des présentations de produit soignées


Un examen approfondi du devis


Enfin, demandez le taux horaire qu'il applique. Demandez le taux horaire pratiqué pour les révisions supplémentaires et les photos supplémentaires, etc... Si la durée du projet dépasse le nombre d'heures estimée ainsi que la marge de manœuvre, il est plus que probable que le designer ne vous facture pas les heures passées en sus pour mener le projet à bien. Passer le devis à nouveau au peigne fin, afin d’être certain d’en comprendre les tenants et les aboutissants.

Plutôt que d’opter pour une refonte complète de votre site qui sera probablement coûteuse, et risquée pour vos affaires, considérez plutôt les améliorations par étapes et testez-les pour vous assurer de leur efficacité.

 

Fun + Flash = Fauché


Servez-vous de ces conseils pour travailler avec votre graphiste et obtenir une architecture efficace conçue intelligemment pour votre site e-commerce. Rappelez vous de la règle des 3 F incontournable pour le graphisme des sites e-Commerce Fun + Flash = Fauché

 

Une bonne alternative pour démarrer...

 

Même si il vous plaît personnellement, il est inutile d'essayer de réaliser vous-même l'architecture de votre site si vous n'êtes pas un professionnel. Le résultat sera probablement contre-productif pour vos ventes, En outre il est vrai que trouver un bon graphiste de proximité n'est pas toujours évident, et génère des coûts qui peuvent freiner une activité en phase de démarrage. Des logiciels de création de site e-commerce comme ShopFactory disposent d’une large gamme d’habillages professionnels qui vous dispensent dans un premier temps, d’avoir recours à un graphiste externe. Les chartes graphiques sont pré-étudiées pour transformer les visiteurs en acheteurs. Un catalogue de graphismes prêts à l’emploi permet de sélectionner des habillages conçus pour la vente sur internet. Les webmaster peuvent les faire évoluer et les personnaliser selon leur propres goûts et en fonction de leurs moyens.