Un monstrueux changement pour doper vos ventes... MAINTENANT

ecommerce-design-conseils
Amélioration d'un site eCommerce - conseils sur le design et le graphisme

Supposons que vous vous intéressiez ces jours-ci au graphisme de votre site e-commerce. Cette tâche comprend généralement des brainstorming décontractés, la création de maquettes graphiques personnalisées prometteuses, et la rédaction de slogans percutants. Au terme de votre labeur, vient enfin le moment émouvant de montrer votre bébé au public.

 

 

À mesure que l'euphorie de la naissance s’estompe, vous commencez à déceler les failles de cette magnifique création que vous croyiez exempte de défauts : le texte est trop long, le public ciblé n’est pas suffisamment bien défini, les liens pour naviguer sur le site, quand on atterrit sur une page, sont enfouis au fin fond du catalogue…


Et votre cauchemar ne fait que commencer...


Vos craintes vont aller crescendo en découvrant que cette conception d'inspiration personnelle n’est pas à la hauteur :

 

- votre taux d’abandon de panier est élevé

- de nombreux acheteurs appellent pour être assistés pour passer leurs commandes

- votre taux de rebond explose sur les pages les plus importantes

- votre taux de conversion est inférieur à celui escompté... bref c'est le silence pour votre tiroir-caisse.


Il faut se rendre à l'évidence, vous avez créé un monstre. Pourtant, au fond de cet abîme, une oasis se dessine. Et vous allez comprendre précisément pourquoi votre vision personnelle d'un beau site va à l’encontre de la façon dont les visiteurs perçoivent et traitent les informations dans la vraie vie.

 

« Quelque part sur terre se trouve le plus mauvais garagiste du monde… et il se trouve qu’un automobiliste a justement rendez-vous demain chez lui ».

 

Ce qui rend cette citation amusante, c’est que si l’on s’en tient aux faits, elle est parfaitement vraie. Par définition, «le plus mauvais garagiste au monde» existe bien quelque part ... souhaitons-nous simplement de ne jamais avoir affaire à lui...

 

Il va de soi qu’être la plus mauvaise infographiste au monde prête moins à conséquence. Personne ne finira sa course à cause d'elle au fond d’un ravin en raison de freins qui lâchent. Mais imaginons un court instant que vous soyez ce garagiste calamiteux... Alors votre nouveau site e-commerce dans lequel vous avez investi tant de temps et d'efforts finira lui aussi aux oubliettes .

 

Ok d'accord... vous n'êtes certainement pas LA plus mauvaise infographiste sur terre. Dans ce cas votre site e-Commerce continuera probablement son chemin cahin-caha, mais avec une portée bien moindre que son potentiel ne le permet.

 

Vous pourrez toujours allez voir votre époux d'ici quelques semaines. Faire de grands gestes théâtraux pour exprimer votre dépit et votre frustration. Lui expliquer qu’il est impossible que votre site obtienne un trafic rentable du fait de la course folle au budget Adword de la concurrence et qu'ils sont tous devenus fous.


La vérité est toute autre

 

La plupart des e-commerçants n’ont pas fait d’études approfondies en psychologie, n’ont pas suivi de formation en communication et encore moins de cours avancés en rédaction de contenu. Ils ne sont pas rodés à l'interprétation des statistiques et ne savent pas mener de tests d'ergonomie.

Pourtant, la plupart des e-commerçants ne veulent pas admettre que leur "création" n’est pas à la hauteur en matière de navigation ni d'architecture et que leur site ne donne pas envie. Ils comparent les acheteurs sur Internet aux habitants du pays de Cocagne où toutes les femmes sont belles, les hommes sont forts et leur intelligence supérieure à la moyenne.

 

Si les gens prennent de mauvaises décisions c'est très souvent parce qu'ils ont une fausse perception d’eux-mêmes. Ils ne prennent pas de décisions rationnelles. Ils ont une fâcheuse tendance à surestimer leurs compétences, leur influence, et même leur importance.

 

Faites une enquête auprès des automobilistes et vous constaterez que 80 % d'entre eux estiment faire partie de l’élite des conducteurs...

 

Pendant toute la phase de construction d’un site, plus ou moins consciemment on se construit une image idéale du bébé à venir. Aucun e-commerçant n’y échappe.

 

Vous devez faire preuve d’humilité et renoncer à votre ego afin que la vérité puisse éclater :

 

"Votre bébé est vilain : Votre page d’accueil souffre de problèmes fondamentaux."

 

Répétez-vous cette phrase jusqu’à ce que vous en soyez fermement convaincu.

 

C'est fait ? Félicitations ! Vous venez d’effectuer un pas monstrueux pour doper votre taux de conversion.

 

Une bonne alternative pour démarrer...

 

Des logiciels de création de site e-commerce comme ShopFactory disposent d’une large gamme d’habillages professionnels qui vous dispensent de connaissances en infographie. Les chartes graphiques sont pré-étudiées pour transformer les visiteurs en acheteurs. Un catalogue d'habillages prêts à l’emploi permet de sélectionner des architectures conçues spécialement pour la vente sur internet.

 

A lire également : A trop favoriser l'esthétique et chercher à en découdre avec la créativité, nombreux sont les graphistes qui oublient de se soucier des priorités propres à l'e-commerce et finissent un jour par "être largués" . Voici comment échapper à ce scénario... Mon premier rendez-vous avec un graphiste.... et plus si affinités