pacge-accueil-surcharge
En retirant le contenu qui n'est pas essentiel et en revoyant les priorités vous permettez aux visiteurs de se concentrer sur ce qui est véritablement important.

Votre pauvre page d'accueil est surchargée

Conseils Marketing pour la page d'accueil d'un site e-Commerce

... elle croule sous un volume énorme de contenu et ne remplit plus aucun des objectifs auxquels elle est prédestinée. Il est temps de faire le ménage dans tout ce fatras ridicule qui s'est accumulé. Car à la longue, ce chaos a fini par affecter votre taux de conversion. Voici comment remédier à cette situation.


5 secondes, c’est court, mais c’est tout le temps que vous allouent vos visiteurs pour digérer mentalement tout ce qui se trouve sur la page d’accueil. Au-delà, vous risquez de les embrouiller, alors, arrangez-vous toujours pour que votre offre soit compréhensible dès le départ.

 


Oubliez la démocratie

Votre page d'accueil, tout le monde veut y mettre sa graine : Produits, partenaires, communiqués de presse, accroches commerciales, slogans, promos. Sans compter les menus de navigation, le champ d'inscription à vos mailings, et bien sûr des visuels, des logos, une vidéo et des animations censés renforcer votre message principal.

 

Souvent, un grand nombre d'intérêts divergeant entrent en concurrence pour occuper l'espace et s'approprier les meilleurs emplacements. Au fil du temps, rien n'est retiré - de nouveaux éléments continuent simplement d'y être ajoutés.

 

Et cela conduit hélas au phénomène connu sous le nom de la « tragédie des communaux". Si un trop grand nombre de bergers ont un accès illimité et non réglementé aux prairies, les moutons vont anéantir la capacité de l'herbe à se régénérer - entraînant la destruction du pâturage pour tout le monde. En résumé, l'intérêt individuel des bergers nuit au bien commun.

 

Mettre l'accent sur trop d'éléments dans une page finit par détruire la capacité des visiteurs à trouver les informations clés et paralyse leur aptitude à prendre une décision.

 

Si vous insistez sur tout,
alors plus rien n’est véritablement important.

 

Luttez contre les intérêts internes. A-t-on encore besoin d'apposer les logos de la Poste et de PayPal sur la page d'accueil d'un site marchand ? Le symbole permettant d'accéder à vos communiqués de presse est-il vraiment indispensable pour l'ensemble des visiteurs ? Le lancement d'un nouveau produit qui s'adresse à un très faible pourcentage de votre clientèle mérite-t-il de devenir la vedette de votre page d'accueil ?

 

En retirant le contenu qui n'est pas essentiel et en revoyant les priorités vous permettez aux visiteurs de se concentrer sur ce qui est véritablement important.

 

Gardez le résultat final à l'esprit...

 

Quel est le but de la page d'accueil ? La page d'accueil devrait se concentrer sur les éléments d'appel à l'action qui ont un impact mesurable sur le chiffre d'affaire de votre site marchand. Si vous attendez de votre page d'accueil qu'elle remplisse des missions de second ordre, vous avez échoué avant même d'avoir commencé. Aucun compromis n'est possible.

 

L'objectif principal de la page d'accueil c'est d'attirer les visiteurs en dehors de la page d'accueil.

 

Elle est en quelque sorte un panneau de signalisation qui indique aux visiteurs l'existence d'une information importante ou de solutions qui méritent d'être examinés et qui sont situés plus profondément dans le site. Elle invite le visiteur vers du contenu ciblé, là ou votre marketing prend le relais, là ou il peut s'étendre et œuvrer.

 

Le rôle principal de la page d'accueil est de laisser la liberté aux gens de sélectionner par eux-même les éléments d'appel à l'action que vous avez concoctés pour eux. Plus vite ils se rapprocheront de la source précise qui les a conduit sur votre site, et mieux tout le monde s'en portera.

 

... un œil sur le graphiste qui dort en vous

 

Même les infographistes professionnels sont rarement formés pour intégrer la conversion des visiteurs en acheteurs dans leurs travaux. Les meilleurs d'entre eux se distinguent habituellement par leur capacité à être des non-conformistes, et brillent par leurs projets non conventionnels. Il va sans dire qu'ils préféreraient se voir confier des projets plus ludiques et plus intéressants pour chaque nouvelle mission au détriment des bonnes vieilles mises en page commerciales traditionnelles.

 

Parmi les fantaisies de graphiste les plus fréquentes on retrouve :

- les couleurs d'arrière plan tape à l’œil
- les visuels géants qui encombrent les emplacements stratégiques
- les polices de caractères aux couleurs criardes dans les titres et les boutons
- les effets d'embellissement visuels qui fleurissent çà et là
- sans oublier les animations ou les vidéos inutiles.

 

La règle est simple : si un élément visuel ne contribue pas à l'appel à l'action, il devrait être retiré.

 

C'est pourquoi le graphiste qui sommeille en vous doit être maintenu sous liberté conditionnelle, et régulièrement avisé des enjeux commerciaux du site marchand.

 

Sur Internet, vous disposez seulement de quelques secondes pour convaincre vos visiteurs de rester sur votre site, soignez votre page d'accueil. Faire vendre n'est pas un don mais une accumulation de techniques et de savoir-faire accumulés depuis l'invention de la réclame, alors profitez-en.

 

 

 © Vous souhaitez reprendre cet article sur votre propre site ? Les reproductions complètes sont autorisées sous réserve d’affichage des mentions obligatoires (nom de l'auteur + lien actif vers http://ecommerce-pratique.info/). Toute reproduction partielle ou adaptation est interdite
 

Lancez votre propre boutique

Vendez sur Internet de manière totalement indépendante. Pas de commissions sur les ventes, ni de programmation : créez votre site eCommerce avec ShopFactory