Les technologies qui vont changer notre façon de vendre en ligne

evolution-ecommerce

... les mobiles, les véhicules sans chauffeurs, la monnaie électronique, les imprimantes 3D et la réalité augmentée sont tous susceptibles de changer de façon spectaculaire, quand, comment, et pourquoi nous achetons en ligne. L’émergence de chacune de ces technologies aura des répercussions sur le modèle économique de la quasi totalité des e-Commerçants. Vous y compris. Voici pourquoi.

 

 

Avec l'arrivée de tous ces nouveaux supports de connexion à Internet, et de toutes les nouvelles technologies permettant de personnaliser les produits, le commerce en ligne est en passe de changer de visage d'ici quelques années seulement.

 

1. Les mobiles

 

Il se peut que vous trouviez bizarre de qualifier les mobiles de technologie émergente au vue du nombre de smartphones et de tablettes en circulation. Il ne vous a d'ailleurs certainement pas échappé que plus d'un tiers des visiteurs sur votre site utilisent désormais un appareil mobile. Pourtant...

 

Pourtant on en est qu'aux balbutiements de l'internet mobile et les marges de progression sont encore gigantesques. Les deux types de mutations qui nous attendent sont : l'évolution du format des appareils, et les nouvelles fonctionnalités qui les accompagnent.

 

À l'heure actuelle, la plupart des appareils mobiles sont des espèces de pavés rectangulaires à taille et épaisseur variables. Leurs interfaces graphiques ressemblent à des bonbonnières permettant aux acheteurs d'accéder à quasiment n'importe quoi sur le net, et charger des millions d'applications qui servent à tout, et reconnaissons-le parfois à pas grand chose pour l'heure. Mais les smartphones et les tablettes sont dors et déjà condamnés à faire place nette au profit d'autres formes de supports mobiles, comme les lunettes et les montres connectées par exemple. Internet a d'ailleurs déjà fait son entrée dans les automobiles.

Ces nouveaux formats signifient que les acheteurs vont disposer davantage de canaux et donc d'occasions pour faire leurs emplettes. Ceci entraînera probablement de nouveaux comportements qui impacteront inéluctablement la façon dont vous devrez commercialiser vos produits.

 

Pensez à ce qui va se passer lorsqu'il sera possible de combiner ces nouveau supports mobiles, comme les lunettes Google par exemple, avec une autre technologie émergente qui est la reconnaissance d'images mobiles. En théorie, cela veut dire qu'une personne qui marche dans une rue très fréquentée et croisant une autre personne au look ultra tendance, n'aura qu'à toucher ses lunettes Google pour commander instantanément cette tenue auprès de son e-Commerçant préféré. Si ça c'est pas du changement pour l'e-commerce, alors qu'est-ce que c'est ?

 


2. Les véhicules sans chauffeurs

Aussi bien eBay qu'Amazon testent la livraison le jour-même dans des villes pilotes. Cette tendance qui consiste à livrer le jour-même est susceptible d'avoir un impact considérable pour les e-Commerçants.

 

L'un des défis majeurs pour assurer cette livraison Express c'est évidemment son coût. Faire livrer un colis individuellement au domicile d'un acheteur par un chauffeur dans un véhicule de livraison à chaque fois qu'il passe une commande sur un site coûte bien entendu très cher.

 

Mais il y a encore des centaines de moyens supplémentaires pour réduire les coûts d'une livraison individuelle à inventer - en optimisant les itinéraires de livraison ou via le déploiement des relais colis par exemple. Les véhicules sans chauffeur (voir les drones) figurent très sérieusement parmi ces options pour faire baisser ces coûts. Et comme la technologie ne connaît pas de limites, il se pourrait bien que les acheteurs privilégient bientôt "la livraison en quelques heures" à "la livraison le jour-même". Ce qui ne manquera pas une nouvelle fois de changer la donne pour les e-Commerçants.

 

3. La monnaie électronique

 

Bitcoin est la première "crypto-monnaie" ou monnaie électronique, et c'est aussi la plus célèbre. Pour l'heure, la grande majorité des e-Commerçants appréhendent encore ces système de paiement du fait de leur volatilité, et parce que beaucoup attendent de confirmer qu'ils ne s'agit pas d'un effet de mode. Pourtant les quelques sites qui les acceptent déjà trouvent qu'ils sont une alternative viable et préférable aux cartes de crédit, et qu'ils bénéficient d'un risque de fraude et de frais de transaction bien plus intéressants.

 

Accepter des Bitcoin sur un site de commerce électronique est assez facile et les commerçants qui sont soucieux de leurs valeurs réelles peuvent les échanger instantanément avec d'autres monnaies, comme les euros. L'avantage dont on parle peu à propos des Bitcoins c'est la quasi inexistence d'achats frauduleux - ou les rejets de débit ce qui pourrait ouvrir des perspectives plutôt intéressantes pour tous les sites e-commerce souhaitant se développer à l'international, notamment dans des pays défavorablement connus pour leur taux élevé de transactions effectuées avec des carte de crédit frauduleuses.


4. La réalité augmentée

La réalité augmentée est une technique permettant d’insérer en temps réel un élément virtuel tel que du son, des images, de la vidéo ou des données GPS au monde qui nous entoure. C'est la superposition du virtuel au réel.

 

Pour faire simple la réalité augmentée consiste à ajouter des données à ce que nous voyons autour de nous. Comme pour la reconnaissance d'images mobiles, la réalité augmentée est susceptible d'impacter profondément certaines de nos activités quotidiennes. Un banal trajet pour se rendre au travail ou au parc d'enfants pourrait se transformer en opportunité pour découvrir des produits que nous pourrions avoir envie d'acheter.

 

Si la réalité augmentée devient réalité, elle aura incontestablement un impact sur le commerce en ligne.


5. Les imprimantes 3D

 

Amazon a récemment lancé sa nouvelle boutique d'impression 3D qui propose des articles réalisés à l'aide d'imprimantes tridimensionnelles comme des bagues, des colliers et des jouets.

 

L'approche d'Amazon à propos du procédé d'impression 3D semble se concentrer sur cette nouvelle capacité de la technologie à diminuer le temps nécessaire à un concepteur de lancer son produit sur le marché. La chaîne d'approvisionnement reste inchangée. Il y a toujours un concepteur, voir un distributeur, un détaillant et des acheteurs. La petite révolution réside dans le fait que le concepteur peut mettre à disposition de nouveau produits en quelques heures seulement, voir les personnaliser en fonction des souhaits des acheteurs.

 

Il n'est bien évidemment pas exclu que ce soit finalement certains détaillants qui endossent ce rôle de fabricant. Prenez une boutique en ligne spécialisée dans les poignées de tiroirs par exemple... Elle sera susceptible d'ajouter facilement une nouvelle gamme de poignées 3D entièrement personnalisables sur commande.

 

Il est également possible que certains acheteurs disposent de leurs propres imprimantes 3D, et qu'ils fassent l'acquisition de fichiers en téléchargement. Pour reprendre l'exemple de la boutique en ligne spécialisée dans les poignées. Un acheteur pourrait avoir la possibilité de commander le produit ou de télécharger le fichier pour un prix légèrement inférieur.

 

Enfin, certains prédisent également l'émergence de centres d'impression 3D où les acheteurs pourraient apporter les fichiers 3D qu'ils ont téléchargés pour les faire imprimer. Si toute cette mayonnaise autour de l'impression 3d prend, cela pourrait également créer de nouvelles opportunités dans le commerce électronique.

 

Toutes ces évolutions et ces changements peuvent engendrer une certaine forme de paralysie chez certains e-Commerçants. C'est vrai, l'avenir est source d'incertitudes, et pour beaucoup l'inconnu est terrifiant. Pour d'autres c'est l'expérience la plus passionnante qu'il leur est donné de vivre. A vous de choisir entre ces deux attitudes pour mener à bien vos affaires.