ecommerce-proposer-differents-modes-de-paiement-quel-interet

Faut-il encore proposer des modes de paiement traditionnels ?

Intérêt d'élargir le choix des moyens de paiement sur un site eCommerce


Pour chaque commande en ligne où l’acheteur choisit un paiement par chèque ou par virement il y a une forte probabilité qu’elle n’aboutisse jamais. Certains clients seront pris de remords, d’autres se souviendront qu’ils n’ont pas assez d’argent, ou oublieront tout simplement qu’ils ont acheté quelque chose. C’est vrai, la majorité de ces commandes abandonnées le resteront à jamais. Dans ce cas proposer des modes de paiement traditionnels en vaut-t-il encore la peine ? Bien sûr que oui… Voici pourquoi.

 

Imaginez les méthodes de paiement de votre boutique en ligne comme des sentiers qui mènent vers cette destination dénommée "panier". Plus vous proposerez de routes vers celui-ci, plus nombreux seront les acheteurs que vous conduirez vers votre formulaire de commande. Et l’un de ces chemins pour grappiller quelques ventes supplémentaires passe par la mise à disposition de méthodes de paiement traditionnelles. Explications… 

 

Les réticences envers les méthodes de paiement traditionnelles viennent principalement du fait que les acheteurs sur Internet veulent obtenir une livraison instantanée. En effet, contrairement aux passerelles de paiement par CB en temps réel ou PayPal, les méthodes hors ligne nécessitent une étape supplémentaire (hors connexion) et une intervention humaine plus étendue qui retarde la livraison du produit acheté.

 

Mais ce délai de livraison supplémentaire n'affecte en rien les nombreux avantages qu'offrent les paiements hors ligne.

 

Avantages des méthodes de paiement hors ligne

 

Lorsqu’un acheteur paie en ligne avec une carte de crédit et souhaite néanmoins récupérer son argent par la suite, il suffit simplement qu’il appelle sa banque pour déclencher une opposition au paiement. Pour couvrir ce rejet de débit, les commerçants sont contraints (ou plutôt devraient) garder une réserve d'argent pendant une durée légale de 13 mois. En outre, avec un virement l’acheteur ne peut annuler une commande de façon automatique. Ainsi, les recettes issues des bons vieux virements sont disponibles immédiatement.

 

L'autre avantage lié à l'utilisation des méthodes de paiement traditionnelles dans votre boutique en ligne concerne la confidentialité. En effet, les systèmes de paiement hors ligne nécessitent de stocker moins d'informations privées. Dans le cas de PayPal par exemple, la seule information personnelle stockée au niveau du serveur est l'adresse e-mail du client, qui est de toute façon capturée pendant le processus de commande. Si vous stockez des informations à propos des CB il est alors impératif de répondre à des exigences de sécurité très lourdes à mettre en place. Heureusement si vous utilisez un logiciel e-commerce comme ShopFactory combiné à une passerelle de paiement en temps réel, les numéros des cartes de crédit ne sont ni traités, ni transmis, ni stockés. De cette façon, il vous est facile de respecter les normes en vigueur.

 

Proposer diverses méthodes de paiement sur votre site marchand permet de vous ouvrir à l’international. Chaque pays dispose de son propre système de paiement "hors ligne" de prédilection, ex : Ideal (Pays-Bas), Sofortueberweisung (Allemagne) qui facilite les transactions par virement bancaire – à noter que  85% des acheteurs allemands utilisent les virements bancaires comme premier moyen de paiement local. Mieux vaut donc à accepter un maximum de modes de paiement.

 

Inconvénients des méthodes de paiement hors-ligne

 

Comme vous l'aurez deviné, les paiements à l’ancienne n'ont pas que des avantages. Ils présentent aussi des inconvénients, notamment pour les e-Commerçants. Même si cela peut sembler évident, les chèques et les virements nécessitent une attention particulière et un effort supplémentaire qui consiste à surveiller son compte bancaire (parfois plusieurs fois par jours) pour vérifier que les chèques et les virements ont bien été crédités et préparer la commande au plus vite. Impossible de mettre un processus automatique en place similaire aux paiements par carte de crédit en temps réel, où la soumission de la commande déclenche la livraison… et c’est bien arrivé au moins une fois à un e-Commerçant dans le feu de l’action… à savoir livrer les articles avant que le client n'ait payé la commande.

 

Mieux vaut enfin garder un œil sur le coût de ces modes de paiements hors ligne. Bien que la plupart d’entre-eux soient gratuits, il existe des méthodes qui imposent des frais susceptibles d'atteindre 25 % du montant total de la commande - par exemple les virements provenant des pays hors-Union.

 

Voici un cas concret : Une commande provenant des Seychelles pour un montant (frais de port inclus) de 105.90 euros. Frais bancaires prélevés par la Société Générale : 15 euros… que reste-t-il comme marge bénéficiaire pour le commerçant… A vous de l’estimer… Il est donc impératif de passer en revue ces frais avant de définir les options de paiement sur votre site e-Commerce.

 

Toutefois, ces petits désavantages pèseront toujours moins que toutes ces commandes additionnelles générées à l’aide de ces modes de paiement à l’ancienne. Vous devriez donc non seulement couvrir ces frais mais surtout satisfaire ces acheteurs exprimant le besoin de valider une commande à l’aide de leur mode de paiement préféré.


 
Pour conclure : proposer des méthodes de paiement autres que les CB sur votre site e-Commerce est une option stratégique qui vous permettra de grappiller davantage de clients et vous positionner à l’international. Toutefois, il est important de veiller à la bonne mise en œuvre de ces méthodes.

 

Pourquoi les clients abandonnent-ils leur panier alors qu’ils ont fait l'effort de choisir un article qu'ils comptaient sans doute acheter ? Cette question tourmente presque tous les marchands eCommerce.  Les évolutions technologiques sur Internet permettent peu à peu d’aider les commerçants à lutter contre ces abandons de panier. Certains de ces outils sont peut-être déjà inclus dans votre logiciel d'e-commerce, tandis que d'autres peuvent être mis en place avec quelques mesures simples.  Mais voici, les principales raisons de ces abandons et autant de solutions.

 

Lire la suite >> Comment lutter contre les abandons de panier ?


 

 © Vous souhaitez reprendre cet article sur votre propre site ? Les reproductions complètes sont autorisées sous réserve d’affichage des mentions obligatoires (nom de l'auteur + lien actif vers http://ecommerce-pratique.info/). Toute reproduction partielle ou adaptation est interdite
 

Lancez votre propre boutique

Vendez sur Internet de manière totalement indépendante. Pas de commissions sur les ventes, ni de programmation : créez votre site eCommerce avec ShopFactory