" Satisfait ou remboursé ", le nec plus ultra pour votre e-commerce

satisfait-rembourse-renforcer-credibilite-site-ecommerce-1_
Garantie "satisfait ou remboursé", argument de vente convainquant pour site eCommerce

Des conditions de remboursement extra souples sont une opportunité pour vous démarquer de vos concurrents qui font tout un fromage pour rembourser. Rassurez les acheteurs potentiels en mettant en avant la facilité et la rapidité du processus de remboursement. Montrez que ce n'est qu'une formalité sur votre site. Vous perdrez quelques commandes c'est sûr, mais le résultat est imparable du point de vue marketing. Voici pourquoi…

 

Gagner la confiance des internautes pour qu’ils aient envie de passer à l’acte voilà le défi de tous les sites e-Commerce. Si la légitimité de votre boutique en ligne est avérée, il y a de bonnes chances pour que les articles que vous proposez se vendent. Avez-vous déjà songé à proposer une garantie satisfait ou remboursé ? C’est une solution imparable pour rassurer les acheteurs potentiels. Si vous souhaitez mettre ce type de garantie en place, voici les bonnes questions à vous poser…

 

Cette garantie s’appliquera-t-elle à tous les produits ?

 

Avant d’envisager la mise en place de votre garantie de remboursement, commencez par faire l’inventaire de tout ce que vous vendez sur votre site. Vous pouvez partir sur une garantie globale, laquelle sera alors valable pour l’ensemble de votre boutique, ou alors décider de moduler selon le cas de figure. Par exemple, les garanties sur les consommables peuvent nécessiter un retour dans l’emballage d’origine, alors que les produits alimentaires peuvent être soumis à des conditions différentes et plus adaptées.

 

De combien de temps l’usager dispose-t-il pour retourner un produit ?

 

Les garanties peuvent s’étendre de 30 jours à un an, voire être dispensées de toute limite dans le temps. L’expérience démontre qu’une période de garantie plus longue stimule les procrastinateurs latents et qu’un délai de retour suffisamment étendu anéantit toute velléité menant au renvoi d’un produit. Pour bien caler votre offre, tâchez de ne pas trop mettre la pression aux acheteurs en leur octroyant un délai de retour raisonnable et, encore une fois, n’oubliez pas d’adapter l’offre à votre gamme de produits.

 

Quelles sont les garanties offertes par vos concurrents ?

 

Passez en revue les sites de vos concurrents pour prendre connaissance des garanties proposées. N’hésitez pas à définir des conditions plus généreuses pour vous démarquer. Souvenez-vous, il s’agit de rassurer les acheteurs et de mettre en avant la facilité et la rapidité des retours et des remboursements sur votre site. Ne commettez pas la même erreur que vos concurrents qui font tout un fromage pour rembourser.

 

Faut-il rembourser les frais d’expédition ?

 

La réglementation en matière de vente à distance exige de rembourser les frais de port pour tout article retourné dans les délais de rétractation (14 jours suivant sa réception). Mais la plupart des commerçants en ligne n’accordent pas cette option. Toutefois, si le produit en question est défectueux ou de qualité médiocre, il est plus judicieux de procéder au remboursement de l’ensemble des coûts (quelle que soit la période écoulée suite à la livraison). En fait, le principe est d’être relativement flexible et d’autoriser des compromis en fonction des situations.

 

Dès lors que vous pouvez répondre à ces questions, voici ce qu’il vous reste à faire :

 

1. Affichez clairement les modalités de remboursement et accompagnez les acheteurs dans leurs démarches : Veillez à ce que votre garantie satisfait ou remboursé ne soit pas une usine à gaz.  Du point de vue des clients, c’est déjà assez déprimant de devoir retourner un produit. Autant éviter d’en rajouter... L’idée est que l’essai soit transformé malgré le retour et que vous laissiez une porte ouverte à un futur achat. Une procédure trop lourde découragera certains acheteurs à renouveler leur expérience et pourrait nuire à vos ventes. Cela vous évitera également de subir un rejet de débit et ses conséquences comme des frais bancaires et une dégradation de votre contrat VAD.

 

2. Demandez les raisons du retour : Quand on gère une boutique en ligne, questionner les acheteurs à propos de ce qui les pousse à retourner un article est toujours utile. Ces informations vous aideront à déceler les problèmes occasionnés par un produit pour anticiper d’autres demandes de retour, s’il s’agit a fortiori d’une mauvaise série.

 

3. Mettez vos garanties en avant : Les garanties sont un plus pour vos ventes, elles confortent les acheteurs potentiels ; alors pourquoi diable les dissimuler ? C’est également une façon de démontrer que vous êtes confiant à propos de la qualité de vos produits en catalogue.

 

Personne n’aime les litiges, les acheteurs en premier, qui sont heureusement pour la plupart, courtois et indulgents. Il arrive néanmoins que des acheteurs contrariés se mettent à diffuser des avis acerbes, quand bien même ils sont dans l’erreur. Et ça,ce n’est pas très bon pour les ventes. Car même s’ils ne sont pas nombreux, quelques prospects pourraient prendre ces avis pour argent comptant. Mieux vaut donc ramener ces grognards à la raison... quitte à y laisser quelques euros… Lire la suite >> Pourquoi ramener les râleurs à la raison ?