Les dernières tendances design pour les sites eCommerce

ecommerce-tendances-design-1

Conseils désign en matière de sites eCommerce

Les acheteurs ont une préférence pour les sites les plus rapides, les mieux conçus, offrant le plus d’informations (ou proposant les prix les plus bas si vous y tenez absolument). Voilà plusieurs années déjà que les sites optimisés pour les mobiles disposaient d’une avance technologique significative sur leurs concurrents. Mais à l’heure où vous lisez ceci une boutique qui s’adapte aux petits écrans ne suffit plus pour se démarquer. Voici les principales tendances  susceptibles d’avoir un impact sur la façon dont les sites e-commerce seront conçus dans les temps qui viennent.

 

Un site e-commerce responsif n’est plus un avantage concurrentiel, mais un impératif pour faire des ventes sur Internet. C’est juste un prérequis auquel que tous les acheteurs s’attendent naturellement. Cette évolution s’applique aussi bien aux boutiques destinées aux professionnels qu’aux particuliers. Les architectures en responsive ont d’ailleurs pris une telle importance qu’elles influencent désormais le look des sites dans leur globalité.

 

1. Des menus minimalistes


Toutes ces nouvelles contraintes techniques pour s’adapter aux écrans des mobiles impliquent désormais de masquer des éléments d’architecture aussi longtemps que les acheteurs n’en ont pas besoin. Prenez par exemple le menu principal ou même les rayons qui sont indispensables mais qui sont également susceptibles de devenir gênants sur un petit écran. La parade ? Ces nouveaux menus minimalistes que vous avez certainement remarqués, appelés aussi menus « hamburgers ».  Désormais la quasi-totalité des sites Google en proposent.


Il est intéressant de noter que de plus en plus de sites utilisent ces menus minimalistes, y compris pour un affichage sur PC. Il semblerait que ce soit la nouvelle petite marotte des agences de création branchées... et forcément des débats sur les forums spécialisés quant à leur utilité font rage. On peut effectivement émettre quelques réserves sur cette tendance quand on connaît les impératifs de conversion des eCommerçants. Il est certain que de nombreux acheteurs, si ce n’est la majorité, ne connaissent pas encore cette icône qui ressemble au fameux sandwich américain. Ne soyez donc pas surpris de la voir accompagnée pendant un temps du mot «Menu».

 

2. Un design adapté pour les grands écrans


Alors que les acheteurs s’attendent à ce que les sites s’adaptent automatiquement aux appareils mobiles qu’ils utilisent pour se connecter, il existe également certaines raisons qui nécessitent de prendre en compte des contraintes spécifiques liées cette fois aux écrans de grandes tailles. Les nouveaux téléviseurs connectées ou les consoles telles que la Xbox One, ont transformé la télé en terminal d’accès Internet. De nombreux sites, en particulier dans la vente entre professionnels bénéficient de visiteurs qui utilisent des écrans relativement grands.

 

3. Des typos plus flexible et plus grandes


A en croire certains développeurs web et infographistes, il semblerait que nous soyons dans une année charnière en matière de typographie. Pour les typos flexibles et de grandes tailles qui fonctionnent bien dans un environnement responsive en particulier.

Les typos pour le web ont évolué à pas de géant ces cinq dernières années, parce que les infographistes intègrent de plus en plus de polices de caractères différentes. Cependant dans le monde des typos, conservatisme et uniformité sont encore très répandues. Il va falloir que cela change si les sites Internet et les marques veulent sortir du lot. Attendez-vous par conséquent à voir davantage d’audace dans les choix typographiques, qui pour être pertinentes devront continuer à assurer un bon niveau de lisibilité en tentant tout à la fois de cultiver la différence.

Ces initiatives pour plus d’originalité devront bien entendu répondre aux exigences des contextes en responsive, de sorte que les textes continuent de s’afficher aussi bien sur les écrans relativement petits comme ceux des smartphones et d’écrans plus grands comme ceux des ordinateurs de bureau.

 

4. Des photos de grandes dimensions


La vitesse est un facteur déterminant, et de nombreux développeurs web avaient fini par progressivement abandonner les images larges ces dernières années  afin que leurs sites chargent plus vite sur les mobiles. Néanmoins avec les progrès techniques, l'amélioration de la bande passante et les évolutions du code pour les sites en responsive, notamment concernant les images, il est désormais possible de concilier vitesse de chargement et tailles des images.

Sachant que des images de bonne qualité sont susceptibles de renforcer les ventes sur les sites e-commerce, il faut par conséquent s’attendre à voir des images plus grandes dans des zones spécifiques telles que la page d’accueil. Résultat ? Faites entrer les visuels imposants qui occupent l’espace, appelées «hero ». Leur rôle est communiquer en une fraction de seconde l’univers et les valeurs du site. Les photos des fiche-produits gagnent elles-aussi quelques pixels, certaines pouvant même atteindre les 1000 pixels de large.

 

5. Contenu vidéo et fonds d’écran


Voilà des années que les spécialistes du marketing en ligne et du e-commerce vantent les bénéfices de la vidéo, qu’il s’agisse de vidéos de démonstration ou de vidéos destinées à attirer l’attention des acheteurs potentiels. Attendez-vous à voir davantage de sites e-commerce qui proposent des vidéos sur les fiche-produits ou via leurs blogs, sur YouTube, et même en arrière-plan sur les pages d’accueil.

 

6. « Material Design »


Le « material design » est un langage visuel développé par Google pour associer les principes classiques du design avec les technologies de l’information. Son objectif est de fusionner l’expérience de l’internaute quelque soit sa plateforme  en proposant des interfaces similaires, normées et obéissant aux mêmes conventions, et cela indépendamment du support utilisé pour se connecter à Internet.


OK vous vous dites que c’est une approche un peu cérébrale et théorique du webdesign et du développement d’applications. Google utilise le «material design» sur les versions les plus récentes d’Android, et il ne serait pas surprenant de voir des sites e-Commerce dans les temps qui viennent.

 

La refonte d’un site de commerce électronique peut (et doit) être envisagée pour plusieurs raisons. Hormis quelques signes évidents comme une augmentation des abandons de panier, la présence de liens brisés en nombre important, ou une navigation devenue trop complexe, d’autres signaux indiquent habituellement que ce remaniement ne peut plus être repoussé. Pour savoir lesquels, lisez ce qui suit...

 

Lire la suite >> Est-il temps d'envisager la refonte de votre boutique en ligne ?