3 gros mots à bannir du quotidien des e-Commerçants

vocabulaire-ecommerce-mots-bannis
Conseils eCommerce - envie d'entreprendre, les mots à éviter

N'est-il pas grisant de lancer sa propre boutique en ligne ? On est tout excité à l'idée de présenter ses produits si patiemment sélectionnés et voler au secours des acheteurs et de leurs besoins. Vos proches vous demandent quand sera le grand jour, vous communiquez à tout va. Mais il arrive que, malgré l'excitation (ou peut-être à cause d'elle), que de nouveaux marchands s'enferment inconsciemment dans une bulle qui peut éclater à tout moment. Peut-on être excité tout en restant réaliste ? Parfaitement. Voici comment...

 

Mesurer la viabilité de votre nouveau site de vente en ligne en vous basant sur vos attentes personnelles au détriment des besoins potentiels des acheteurs serait une grave erreur. Comme tous les e-Commerçants vous aimeriez en mettre plein la vue. Mais la réalité de l'internet demeure. Mieux vaut donc trouver le juste milieu. Comment ? Pour commencer, supprimez les assertions suivantes de votre vocabulaire afin de garder les pieds sur terre...

 

Pourrait. "Tout le monde pourrait en avoir besoin". Mais tout le monde n'en aura pas pour autant. Disponibilité, prix, appréciation des acheteurs, tous n'en seront pas acquéreurs. Peu importe votre propre avis sur l'utilité de vos articles. Acceptez que ce n'est pas ce que VOUS pensez qui prime. Ce sont les clients qui décident. Vous pouvez être convaincu du caractère incontournable d'un produit. Si les acheteurs ont un avis différent il faut vous y rallier. Cela ne signifie pas que votre produit est quelconque ou que vous devriez renoncer à votre site marchand. Ça veut juste dire que s'il était aussi simple d'être e-commerçant, les taux de succès ne seraient pas aussi lugubres. La voie vers la réussite est souvent longue et laborieuse. Vous trouverez parfois que les clients prêts à signer sont moins nombreux que ceux qui vous tournent le dos, c'est normal. Préparez-vous à relever ce défi en vous concentrant sur les gens qui ont véritablement besoin de votre produit.

 

Si seulement. "Si seulement les gens achetaient mes produits, j'atteindrais mes objectifs de vente." Ce n'est pas très réaliste et il est grand temps de commencer à raisonner différemment. Même si tout le monde achetait vos articles, ça ne vous arrangerait pas pour autant. Parce tous les clients sont loin d'être parfaits. Alors même que vous vous escrimez à gagner votre vie, certains sont un tel cauchemar qu'ils finiront par vous coûter très cher. Ils exigeront que vous leur accordiez toujours plus de temps, d'attention... gratuitement bien entendu. En l'absence de miracles de votre part ils passeront le leur à vous retourner des articles ou vous tailler des croupières en ligne. Mieux vaut laisser partir ces acheteurs, attendant d'un robot de cuisine high-tech qu'il tonde également leur gazon, à la concurrence. Recentrez-vous sur des objectifs plus tangibles et adaptés aux acheteurs que vous souhaitez cibler. Même si votre cible s'en trouve réduite, rappelez-vous que la fidélité est souvent plus rentable que de nouvelles conquêtes.

 

Devraient. « Tous les clients devraient acheter mes produits. » Autant dire que c'est là encore, une perte de temps et d'énergie. Nous avons déjà parlé du client infernal, et inutile de rappeler que tout le monde n'achètera pas chez vous. Pourtant les nouveaux e-commerçants ont tendance à dire ce genre de choses, et le pensent sincèrement. Ils sont persuadés de pouvoir résoudre tous les problèmes, il suffit juste que les utilisateurs en prennent conscience. Ce qu'ils ne comprennent pas, c'est que tenter de convaincre un prospect non intéressé est une pure perte de temps, d'énergie et d'argent. En affaires comme en amour, quand ce n'est pas partagé, on gagne toujours à passer son chemin.


Avoir de l'enthousiasme pour lancer son site de commerce électronique est essentiel. Si vous n'en avez pas, pourquoi ceux qui vous entourent en auraient-ils ? Mais il faut rester pragmatique et savoir contre quoi vous vous battez. Les internautes n'ont que l'embarras du choix et beaucoup sont prudents lorsqu'ils effectuent des achats sur Internet. Plus vous en saurez sur vos acheteurs cibles, plus vous les écouterez, et moins vous vous égarerez dans le type d'illusions que nous venons de citer.

 

D'ailleurs que savez-vous vraiment de vos acheteurs ? Il est important de bien comprendre leurs aspirations afin de rendre l'expérience d'achat plus positive sur votre site e-Commerce. Pour chaque boutique en ligne, il y a en réalité des centaines de facteurs qui contribuent à attirer ou décourager les gens. Il est donc très important de comprendre les différents types de comportements, et de mettre en place les stratégies de vente qui correspondent le mieux aux gens.

 

Lire la suite >> Que savez-vous vraiment de vos acheteurs ?