signes-avant-coureur-commande-fraude-1
Plus vite vous expédierez le colis, moins vous aurez de temps pour vérifier la légitimité de la commande, plus vite les articles disparaîtront dans la nature.

Détecter une tentative de fraude à la carte de crédit, 10 signes avant-coureurs.

10 conseils pour déjouer les tentatives de fraude à la carte sur un site
e-Commerce | Publi-rédactionnel |

En cette période de chasse aux cadeaux de noël, les médias ont pris l'habitude de se faire l’écho des questions de sécurité à propos des achats sur Internet.  Et c'est à juste titre que les journaux rappellent les mesures de précaution indispensables pour repérer les faux sites de e-Commerce. Cependant ces problèmes de sécurité affectent bien plus encore les vrais e-Commerçants consciencieux qui sont devenus à leur tour la cible de ces voleurs à l'étalage version 2.0. Nous avons demandé à Eléonore Muller, responsable de la cellule antifraude de Klik and Pay, de nous faire part de ses conseils pour détecter les commandes suspectes.


 

Alors qu'un voleur peut entrer dans une galerie marchande, s'emparer d'un produit puis disparaître aussitôt dans la foule, il est peu probable que cela arrive sur un site marchand. En commercialisant vos produits sur Internet vous disposez d’une petite avance sur les voleurs, mais ne relâchez pas la garde pour autant. Si pour une raison ou pour une autre, une commande devait vous paraître suspecte, opérez toujours des vérifications voici comment.


Une commande trop belle pour être vraie


 

Tous  les commerçants aiment recevoir de grosses commandes. Mais il est peu probable qu'une commande fantastique et inattendue de surcroît, soit légitime. Un montant important qui sort de l’ordinaire devrait figurer au palmarès de vos critères de suspicion. Les voleurs savent qu'ils n'ont qu'une seule chance d'utiliser leur carte frauduleuse, c'est pourquoi ils entassent un maximum de produits dans la commande avant que la victime ne fasse opposition sur sa carte de crédit. La plupart des nouveaux clients procèdent habituellement à un petit achat test avant de placer une grosse commande. Méfiance donc si le montant total d’une commande est supérieur à la moyenne - surtout de la part d'acheteurs à qui vous n'avez jamais eu à faire.

 

Exemple : Si vous vendez des bonnets en laine et que vous êtes habitué à obtenir des paniers  moyens d'environ €40, et que vous voyez surgir une commande de 100 bonnets pour €4000 ... C'est le signe probant d'une tentative de fraude. Un particulier n'a pas besoin d'une telle quantité de bonnets, et un professionnel vous aurait de toute évidence contacté pour obtenir des conditions spéciales.

 

Une commande avec un montant plus modeste n’est pas plus sûre pour autant


 

Les voleurs connaissent bien les e-Commerçants et ils savent qu'ils optimisent leur taux de conversion sans trop prendre de risques en débrayant par exemple le protocole 3D Secure sur leur site jusqu'à un certain montant. Ils n'hésiteront pas à vous piller s’ils découvrent que vous laissez passer tous les petits achats sans faire aucune vérification (à hauteur de 25 euros par exemple) ... ce jusqu’à ce que la carte volée soit mise en opposition voir pire… que vous soyez délesté d’une grande partie de votre stock.

 

Des achats pas très cohérents

 

Sur le même principe penchez-vous sur le contenu des paniers suspects et passez en revue les articles figurant dans la commande. Si vous vendez des parfums de grande marque et qu'une commande de 14 bouteilles tombe du ciel, c'est probablement un achat frauduleux. Autre exemple, si vous vendez des habits de marque pour enfants et qu'une même commande combine à la fois des articles destinés à des enfants de huit an, deux ans, quatre ans et quinze ans il serait judicieux d'essayer d'en savoir plus sur ce papa plutôt curieux qui refait la garde-robe d’une ribambelle d’enfants en une fois.

 

L'acheteur exige une livraison express / il propose d’organiser la livraison


 

L'acheteur vous a-t-il contacté pour utiliser un mode de transport que vous ne proposez pas ? Vous propose-t-il d’organiser la livraison ? Cherche-t-il à réduire les délais de livraison avec insistance ? Ces informations devraient vous mettre la puce à l’oreille. Ce sont d’autres signes avant-coureurs bien connus des e-commerçants expérimentés pour repérer les voleurs qui sont prêts à tout pour engranger un maximum d'articles avant que le détenteur de la carte ne fasse opposition, ou que son adresse de réception physique ne soit repérée par les autorités. Les fraudeurs disposent d'ailleurs d'un nombre incroyable d'arguments très convaincants pour mettre la pression aux marchands et les inciter à agir dans la précipitation. Ils sont en déplacement, c'est urgent pour une raison X ou Y. Résultat, plus vite vous expédierez le colis, moins vous aurez de temps pour vérifier la légitimité de la commande, plus vite les articles disparaîtront dans la nature.

  Vérifiez également le ratio valeur de la marchandise / frais d'expédition choisis. Un vrai client serait-il véritablement disposé à payer € 80 de frais de port pour un article qui n'en vaut que 30 ?

 

L'acheteur indique une adresse de facturation qui diffère de l'adresse de livraison


 

Bien entendu il n'y a rien de plus normal que de se faire livrer à une adresse différente. Cadeau, résidence secondaire, exigences professionnelles ou familiales… Il y a des tas de raisons qui peuvent expliquer pourquoi un acheteur est domicilié à plusieurs endroits. Mais aussi anodin que cela ne puisse paraître, une adresse de facturation qui diffère d'une adresse de livraison devrait tout de même éveiller vos soupçons. Surtout si ce critère se cumule avec d'autres. A moins d'être en plus demeuré, un voleur ne prendra jamais le risque de se faire livrer chez lui.

 

Les coordonnées de l'acheteur sont suspectes


 

C'est une constante, un fraudeur essaye toujours de se faire passer pour un autre. En cas de doute, le minimum que vous puissiez faire c’est de vérifier l'existence de l'adresse et le numéro de téléphone de l'acheteur dans les pages blanches. Double-vérifiez la cohérence des indicatifs téléphoniques régionaux pour l'adresse de livraison. 05 sud-ouest, 01 région parisienne.


 

  Une petite recherche sur Google Street View devrait vous donner une bonne indication de la zone résidentielle de cette personne. Pour de la vente en B-to-B, vérifiez l'existence de la société sur des sites comme societe.com et du poste occupé par l'acheteur sur viadeo. Vérifiez l'exactitude du numéro TVA Intracommunautaire.


L'acheteur utilise une messagerie gratuite et ne répond pas aux e-mails

Êtes-vous en mesure de contacter l'acheteur par e-mail ? Si le client répond à vos e-mails c'est un bon signe. Les fraudeurs utilisent généralement des adresses e-mail bidon, ou ne relèvent tout simplement jamais les emails reçus sur la multitude de comptes de messagerie gratuite comme Hotmail, Yahoo, Gmail, etc.

 

L'acheteur tente de dissimuler sa localisation géographique en masquant son adresse IP


 

Les adresses IP sont les principales sources d'information permettant d'identifier et de localiser géographiquement les internautes. Faciles à tracer, un fraudeur a tout intérêt à masquer la sienne (derrière un proxy) et brouiller les pistes pour qu'on ne puisse pas remonter jusqu'à lui. Votre logiciel e-Commerce ou votre passerelle de paiement devrait détecter cette incohérence automatiquement et vous avertir si vous avez pris le soin de configurer vos fonctions anti fraude.

 

 

L'acheteur demande une livraison à l'étranger / adresse IP à l'étranger


 

Les commandes provenant de pays étrangers comportent un facteur de risque important. (Celles provenant de pays à "haut risque" en particulier voir plus bas). Les voleurs partent du principe que vous ne les poursuivrez pas en justice dans un pays étranger. Mieux vaut donc vérifier plutôt deux fois qu'une, et de lancer quelques investigations complémentaires en gardant votre colis au dépôt quelques jours supplémentaires. Passez par exemple un coup de fil rapide en prétextant une vérification des coordonnées, et profitez-en pour demander à votre client s’il préfère que vous attendiez la fin de ses vacances pour expédier son colis afin qu’il ne reste pas bloqué au bureau de poste.

 Il existe des dizaines d'outils en ligne gratuits permettant de déterminer avec précision les localisations géographiques des adresses IP. RDV par exemple sur http://www.ip-adress.com/ip_tracer/ et saisissez une adresse IP dans la case en haut à gauche pour découvrir où se situe vraiment votre interlocuteur.

 

L'acheteur est situé dans un pays connu pour son taux de fraudes important


La fraude est hélas plus endémique dans certains pays que d'autres. N'expédiez par exemple jamais au Nigeria ou en Côte d'Ivoire à moins d'être payé par virement bancaire. Mais les pays à haut risque ne se limitent pas qu'à l'Afrique ou aux pays de l’Europe de l'Est, Il y a des villes aux États-Unis, comme Las Vegas ou Miami qui sont tristement réputées pour leur taux d'utilisation de carte de crédit frauduleuse supérieur à la moyenne. Alors gardez toujours un oeil sur la provenance de vos commandes ou bloquez carrément ces pays .


 

Fiez-vous à votre instinct et contactez votre passerelle de paiement par CB


 

Les études démontrent que les vols sont moins fréquents sur Internet que dans les magasins traditionnels. Selon Fia-net, seuls 3% des tentatives de transaction seraient de nature frauduleuse. En bon gestionnaire d’entreprise vous devriez néanmoins éviter de prendre ce phénomène à la légère. Une seule commande expédiée avec inattention pourrait conduire à des pertes importantes. Si vous baissez la garde et expédiez par exemple une commande frauduleuse d’un montant de 1000 € alors que votre marge nette est de 10%, vous devrez faire 10 000€ de CA pour rattraper cette perte. Alors si vous avez le sentiment que quelque chose cloche et que vous commencez à apercevoir une série de petits boutons rouges s’allumer les-uns après les autres, contactez l'acheteur pour en savoir davantage et surtout contactez la cellule anti-fraude de votre passerelle de paiement qui détient davantage d'informations et qui peut croiser ses propres informations avec les vôtres. N’envoyez jamais la marchandise avant le feu vert de votre passerelle de paiement.

 

 

 


Klik and Pay vous aide à détecter les commandes frauduleuses.
L'outil de détection des fraudes disponible avec la passerelle de paiement par CB en temps réel Klik and Pay protège les e-Commerçants en signalant les scénarios de fraudes les plus flagrants. Est-ce que le client est vraiment dans le pays où il prétend être ? Est-ce qu’il se cache derrière une messagerie gratuite ? Est-ce qu’il vient d’un pays à haut risque, ou bien, tente-t-il de masquer son adresse IP ? Vous serrez prévenu pour tous les scénarios de fraudes les plus fréquents. Une commande peut vous paraître parfaitement correcte – jusqu’à ce que le système automatique de Klik and pay vous prévienne d’une tentative de fraude que vous n’avez pas vu venir.

 

 

 © Vous souhaitez reprendre cet article sur votre propre site ? Les reproductions complètes sont autorisées sous réserve d’affichage des mentions obligatoires (nom de l'auteur + lien actif vers http://ecommerce-pratique.info/). Toute reproduction partielle ou adaptation est interdite
 

Lancez votre propre boutique

Vendez sur Internet de manière totalement indépendante. Pas de commissions sur les ventes, ni de programmation : créez votre site eCommerce avec ShopFactory